COMPARATEUR de Tarifs de plusieurs moteurs de recherche Vols et Billets d'avion
Affichage des résultats sur une seule page et triés par ordre de Prix.
>>> Du Moins cher au Plus Cher ! <<<



Problemes lies au vol

Oubliez les problèmes de vols !!!

• Retard ou vol  retardé : que vous arrivera – t – il ?
• Refus d’embarquement : que faire ?
• Vol annulé : à quoi s’attendre ?
• Réclamations : Comment procéder ?


Vols concernés ?

   - Si vous partez  de l’Union Européenne, de la Norvège, de l’Islande et de la Suisse, quels que soient les vols et peu importe la nationalité de la compagnie aérienne. 

   - Les vols gérés par une compagnie communautaire (Etats appartenant à l’Union Européenne) pour les vols partant d’un aéroport extérieur à l’Union Européenne* sauf en cas d’inexistence de normes en vigueur dans le pays d’embarquement. S’il en existe, elles remplacent le règlement européen.

• Retard ou vol  retardé : que vous arrivera – t – il ?
Attention !!! :
Le transporteur ne vous doit aucune compensation si vous êtes en retard.
Par contre, en cas de refus d’embarquement dû à la surréservation ou à l’annulation de vol, vous serez dédommagé.
Si vous subissez  un préjudice causé par un retard de vous êtes en droit de réclamer des dommages – intérêts à votre transporteur.

Votre retard est tolérable si :

   - Il ne dépasse pas 2 heures pour les vols de 1500 km ou moins,

   - Il ne dépasse pas 3 heures pour une distance comprise entre 1500 km et 3500 km,

   - Vous partez de la communauté européenne pour une distance supérieure à 3500km.

Les rafraichissements, les repas, les nuits d’hôtel, le transfert ainsi que les frais de communication sont pris en charge par votre transporteur.

Au-delà de 5 heures de retard, demandez le remboursement de votre billet sinon, le transporteur vous offrira votre  vol retour vers votre pays de départ sauf si vous renoncez à poursuivre votre voyage.

 

• Refus d’embarquement : que faire ?
Vérifiez si pouvez accepter de différer votre voyage.
Si vous acceptez de différer votre voyage, des négociations peuvent se faire : le remboursement de votre billet ou le réacheminement par un autre vol.

Sinon, votre transporteur devrait vous accorder les compensations suivantes :

   - 250 € pour les vols d’une distance inférieure ou égale à 1500 km

  - 400 € pour les vols dont la distance est comprise entre 1500 et 3500 km et pour les vols embarquant des aéroports de l’Union Européenne.

  - 600 € pour les vols de plus de 3500 km et en dehors de la communauté européenne.

Veillez à ce que le transporteur vous paye votre indemnisation soit :

  - En espèces

  - Par chèque

  - Par virement ou autre moyen

  - A  crédit avec votre accord écrit


• Vol annulé : à quoi s’attendre ?

Même procédure que pour le refus d’embarquement sauf si :

Vous êtes informé de l’annulation 15 jours avant le décollage ;

on vous offre une place à un autre vol ;

L’annulation est dûe aux conditions climatiques.



• Réclamations : Comment procéder ?

Faites une réclamation auprès de votre transporteur. Et si vous ne recevez aucune réponse dans les 3 mois, avisez la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile).

Rappel :

N’oubliez pas que la DGAC n’est tenue en aucun cas à prendre en charge les indemnités des passagers. C’est à la compagnie aérienne que toutes les charges s'imposent:

   - Adressez votre réclamation à la DGAC Française :

   - Si l’aéroport d’embarquement est en France (métropole et DOM)

   - Si vous venez des pays hors de l’UE et autre que  la Norvège, l’Islande et la Suisse, et que vous atterrissez en France. Votre transporteur  doit en revanche appartenir à ces pays.


• Quelques conseils :

   - Joignez vos réclamations en copie mais non en original.
   - Ayez toutes les pièces justificatives en vous adressant à :
« DGAC
Direction de la régulation économique
Bureau de la facilitation et des clients
Du transport aérien (DRE/C2)
50, rue Henry Farman
FR – 75720 PARIS CEDEX 15»

Commencez cependant par l’envoi de votre réclamation auprès du service client de la compagnie aérienne concernée  avant de saisir la DGAC.